Ateliers

L'art, une ouverture à la vie intérieure ?

Experientiel Cité

Expert(s) : Pauline PONS, Yannaël QUENEL

La création artistique est pour l'artiste un acte libérateur. Les artistes avant-gardistes du XXe siècle ont repoussé les limites dans tous les champs de l'art... Musique, peinture, sculpture... Que ferons-nous si nous emboîtons le pas de Kandinsky et de Schonberg, de Satie et de Picasso, de Matisse et du jazz ? Dans tout parcours artistique, il y a un moment décisif. Et si ce temps animé par Yannaël Quennel et Pauline Pons était ce moment-là pour nous, pour comprendre que l'art nous concerne tous ? En somme, quelle est la source d’inspiration qui nous permet de nous accomplir ?

Retour à la liste des ateliers

Compte-rendu

Idée #1
Tonalité et couleurs

En illustrant l’évolution des codes de la musique à travers le temps par des extraits de Rameau (baroque), Debussy puis Schönberg, Yannaël Quenel nous a convaincus : la musique a changé de couleurs au fil des siècles. L’harmonie parfaite du Baroque s’articulait autour d’une gamme d’accords (majeur et mineur) (tons et demi-tons) - cf la Gavotte de Rameau. Puis Debussy, intrigué par la musique orientale, introduit les quintes dans ses compositions et l’harmonie change nettement de couleur, cf Clair de lune. Enfin Schönberg et sa gamme modale en 12 sons, ou dédacophonie, crée une rupture radicale avec la mélodie à laquelle l’oreille était jusque-là habituée, l’harmonie n’est plus tonale mais modale, cf le Pierrot lunaire.

Idée #2
Schönberg - Kandinsky- Imagination

La musique a été un phare pour les peintres qui n’en pouvaient plus des conventions, inspirant les génies du XXème siècle. Kandinsky le premier, quelques mois après un concert de Schönberg, lança l’art abstrait en 1911. Cf la lettre de Kandinsky à Schönberg « Votre dessein spécifique, votre cheminement autonome, …sont ce que je recherche sous une forme picturale; …l’harmonie trouvée par l’anti-géométrique… cette voie est celle de dissonances dans l’art, en peinture comme en musique. »

Idée #3
Musique - Abstraction - Liberté

L’atelier nous a permis d’entendre cette rupture. Comme Kandinsky, Picasso et ses scandaleuses Demoiselles d’Avignon, puis Matisse avec Jazz, ont libéré l’oeil du spectateur, devenu le créateur de son propre monde. Finie la Mimesis, ou l’art de représenter la réalité, qui faisait rage depuis l’Antiquité.

En nous faisant entendre plutôt que comprendre, Pauline Pons a osé un angle pour expliquer l’histoire de l’Art du XXème siècle en accord avec le thème de la Convention.
Ainsi, devant "Improvisations XIV", produite par Kandinsky en 1913, en format 3 m x 2 m, les ressentis de l’atelier ont été les suivants: «Vibration, tumulte, musique, profondeur, spirale, beaucoup de noir, multiplan, tension, vertige, tempête et lumière, symphonie, angoisse, liberté, on imagine des instruments, une harpe, des cordes, guerre, chaos, déluge vision« Nous avons déconnecté, nous nous sommes connectés et avons vécu une expérience unique.

Pour aller plus loin
- Comment distinguer un chef-d-oeuvre d'une croûte, de Pauline Pons
- CDs, Berlin-Paris et Berlin-Paris 2, de Yannaël Quenel
- Kandinsky : « Du spirituel dans l’Art »
- Parade, ballet, 1917, réalisé par Cocteau,Satie et Picasso.

Planning

Date Horaire Univers Lieu Salle Adresse Disponible
19/09/2019 15:00 - 16:30 Cité Conservatoire d'Art et d'Histoire Musique 18 Avenue du Tresum 74000 Annecy 2 PLACES
19/09/2019 17:30 - 19:00 Cité Conservatoire d'Art et d'Histoire Musique 18 Avenue du Tresum 74000 Annecy 4 PLACES