Ateliers

Climat : La nouvelle Histoire

Regards croisés Forêt

Expert(s) : Maximilien ROUER, Virginie RAISSON-VICTOR

Est-il possible d’engager l’entreprise dans une dynamique de transformation positive et responsable ? A l’échelle de l’Histoire, aucune cause n’avait encore mobilisé autant d’acteurs et de moyens que la lutte contre les changements climatiques. Or, en dépit de cette mobilisation mondiale et historiquement inédite, la courbe des émissions de CO2 continue de progresser au risque de placer bientôt les objectifs du GIEC hors d’atteinte. Dans le souci de dépasser ce paradoxe et d’améliorer l’efficacité de l’engagement mondial, l’atelier explore de nouveaux champs à la mesure du plus grand défi de l’humanité : la restauration du climat. L’entreprise a un rôle à jouer. Il sera question de voir comment changer les règles pour passer du souhaitable au faisable et aller vers une restauration du climat.

Retour à la liste des ateliers

Compte-rendu

Idée #1
Nous vivons un moment inédit de l'Histoire. Jamais une cause n'a entraîné une telle mobilisation que celle du climat. Nous assistons à une prise de conscience majeure du réchauffement climatique et un consensus inédit sur les origines des GES. Si les initiatives se multiplient, les résultats en revanche ne sont pas au rendez-vous, ce qui laisse la part belle aux scenari catastrophes. Jamais l'Humanité n'a été aussi menacée qu'aujourd'hui et les jeunes générations veulent des actions concrètes.

Idée #2
Constat:
L'Histoire et l'analogie avec la chute rapide de l'Empire Romain créée par des changements climatiques et des épidémies nous enseigne que:
- Nous sommes dans l'incapacité de tenir compte de notre environnement naturel. La nature reste un objet au lieu de devenir un sujet, contrairement à certaines civilisations primitives pour lesquelles la Nature est sujet, un territoire sacré.
- Notre difficulté à raisonner sur le temps long. Nous sommes toujours dans le tout tout de suite, avec des résultats immédiats. Or pour régénérer le climat on est sur des temps longs : 15-20 ans
- Notre difficulté à appréhender la complexité dans un monde hyperspécialisé, verticalisé.
Nous observons une incohérence entre les problématiques et nos comportements. Il y a des injonctions contradictoires entre ce qu’on peut faire et ce que le système demande. L'absence de résultats concrets génère des frustrations et des tensions grandissantes. Des mouvements de rébellion émergent et vont aller grandissants.
- C'est notre striatum dans le cerveau qui a permis à l’humanité de se développer. Or ce système de récompense est sans limites, nous ne sommes jamais satisfaits, nous voulons toujours plus de pouvoir, d'argent,... Nous sommes programmés pour toujours être en croissance. Donc à l’échelle individuelle nous n'avons pas toutes les cartes. Le problème est aussi systémique. La seule manière de réguler ça est la régulation collective partagée.
Contrairement aux Romains, on a la conscience, on a l’intelligence, on sait. Nous avons donc tous les outils pour pouvoir y arriver.
Il manque 3 choses :
- Une histoire collective. S'il n'y a pas de vision accessible dans laquelle chacun peut trouver sa place, c’est difficile. S'il n'y a pas d’autre récit, les collapsologues auront la part belle.
- De nouveaux modèles de gouvernance.
- Des outils systémiques
- Une récompense pour satisfaire le striatum.

Idée #3
Une piste de solution: le projet CHRONOS Projet de la maturité, qui va s'appuyer sur la méthodologie pilote expérimentée et éprouvée par Maximilien Rouer avec Ferme France dans le secteur de l'agro alimentaire.
1. Nouveau récit
Face aux collapsologues on va écrire un récit « C’est possible » en évaluant la cohérence et l’efficacité climatique de toutes les organisations (Etat, entreprises, …).
2. Nouvelle gouvernance partant de la société civile sous forme d'association à but non lucratif.
3. Construire un outil de mesure -car il n’y a pas de progrès sans mesure - avec des indicateurs de l’efficacité climatique des organisations, co-construits par les parties prenantes, partagés et comparables.
4. Un outil de récompense financière sera adossé au projet. De plus en plus de fonds d’investissement demandent des indicateurs environnementaux pour décider des choix d’investissement.

A date, ce projet est au stade de l'intention et a besoin d'acteurs qui ont envie de s'engager.

Pour aller plus loin

Liens
Virginie RAISSON https://www.youtube.com/watch?v=C46xWcapnqk
Maximilien ROUER https://youtu.be/efNBReKnN8Y

Fichiers Télécharger tout

Les Top.JPG 194,33 KB
Atelier2.JPG 1,85 MB
post it 1.JPG 1,67 MB
Flop.JPG 174,81 KB
post it 2.JPG 1,55 MB

Planning

Date Horaire Univers Lieu Salle Adresse Disponible
20/09/2019 08:30 - 10:00 Forêt Espace Rencontre Salle Séquoia 39 Route de Thônes 74940 Annecy le vieux 53 PLACES
20/09/2019 10:45 - 12:15 Forêt Espace Rencontre Salle Baobab 39 Route de Thônes 74940 Annecy le vieux 102 PLACES