Ateliers

Embrasser l’inconnu - Management, il existe un autre monde

Regards croisés Lac

Expert(s) : Flavien CHERVET, Thierry Pick

Le monde connaît des bouleversements importants : mondialisation, ultra connexions, enjeux écologiques. Est-il possible de réinventer l'être humain qui habite ce monde apparemment si complexe ? Partant d’un nouvel Humanisme que l'on peut nommer « Humanisme Ouvert », Flavien Charvet, philosophe propose de dépasser les représentations héritées du siècle des Lumières qui ont perdu leur pertinence dans le contexte actuel. Il entend ainsi suggérer des normes radicalement nouvelles pour le travail, en adéquation avec ce nouvel humain. Repenser l'humain pour réinventer le travail ? En contrepoint, Thierry Pick, ancien dirigeant de Clinitex témoignera de son management, comme d'un chemin dont on ne connaît pas forcément la destination et le tracé. Ce sera l'occasion de discuter des voies possibles pour penser un travail différent adapté à l’humain d’un XXIe siècle. Sera-t-on capable d'établir un nouveau contrat social ? Ce regard croisé nous questionne sur la place de ce nouvel homme dans ce nouveau monde.

Retour à la liste des ateliers

Compte-rendu

Idée #1
LA CONFIANCE
Chaque rencontre est une chance de créer quelque chose de nouveau .
La confiance en l'autre
- « LA » confiance : Lâcher prise sur l’autre, pas d’installation dans des schémas mentaux de préjugés, pas d’attente, faire confiance pour que l’autre m’étonne, être dans la spontanéité.
- Pour certains, la confiance est à accorder à priori et pour d’autres, elle est à accorder sur base de l'expérience dans la relation avec une sorte d’attente que la confiance soit « rendue ».
- Accorder sa toute confiance dès le début de la relation de travail. Ainsi par exemple pas de période d’essai au contrat de travail. Cela génère un sens des responsabilités et une autonomie beaucoup plus importante chez chacun

La confiance en soi
La confiance est un cadeau que l’on peut faire à l’autre quand on l’a fait à soi-même
La confiance en soi est un pré requis pour faire confiance aux autres car :
- Elle permet d’affronter l’inconnu
- Elle permet de se dévoiler à l’autre quand on s’est dévoilé à soi
- Elle permet de sortir de sa zone de confort et de s’obliger à être honnête avec soi-même, à se regarder d’une nouvelle façon pour se remettre en cause.


Idée #2
TRANSPARENCE DE L’INFORMATION: LE MANAGEMENT NATURISTE
Au plus il y a de transparence au moins il y a de fantasmes.
Exemple de réalisation :
• Publication sur l’intranet des rémunérations fixes et variables de tous les collaborateurs... Car j’ai confiance que les paliers et écarts sont réfléchis et logiques. Il y a eu des réactions car il y avait des erreurs et on les a rectifiées en une matinée. Aujourd’hui plus personne ne va regarder ces salaires et les demandes sont raisonnables et intelligentes. Une sorte de régulation sociale s’est installée. Transformation d’un sujet émotionnel en un sujet technique
• Pas de contrôleur de gestion,… A la place quelqu’un qui est « éclaireur de gestion » : il détecte les zones d’ombre pour ensuite allumer la lumière
• Mise en place du système de « sollicitations d’avis » auprès de ses collègues avant de prendre une décision. Il faut prendre l’avis des experts ou des salariés et notre décision ne doit pas spécialement être celle de ces experts ou salariés. Ils nourrissent notre réflexion et ils ne décident pas. C’est le dirigeant qui doit décider

Allumer la lumière est plus efficace que contrôler.

Idée #3
LE CONTRÔLE
Le contrôle brime l’autonomie. Tout le temps passé à « rendre compte » est du temps pendant lequel on ne contribue pas vraiment.
En amont de toute décision, il faut que la vision et les valeurs de l’entreprise soient définies, formalisées et communiquées. Elles sont non-négociables. . Ce sont des garde-fous avec un droit à l’erreur. Et le patron doit être exemplaire. Cartons rouges si vision et/ou valeurs clefs (exemple : honnêteté) ne sont pas respectées. Quand vision et valeurs sont respectées, donner l’autonomie totale sans contrôle.
Un exemple de comportement à surveiller : des interventions qui ne visent pas à contribuer à l’entreprise mais bien à nourrir des jeux de pouvoir - je veux que mon idée soit choisie, pas l’idée qui est la plus porteuse pour l’entreprise.

Former les collaborateurs dans tout ce qui va leur permettre de prendre leur autonomie sans se faire peur. Ne pas permettre à la réflexion de bloquer l’action.
Trois types de contrôle en terme de management des relations humaines (on ne parle pas ici du geste technique/processus/procédure – avec enjeux de sécurité/qualité/…):
- l'autocontrôle
Sens des responsabilités
Ainsi pas d’horaires fixes ni de temps de pause établis pour les services qui ne sont pas en clientèle ;
- le contrôle hiérarchique
Le contrôle hiérarchique pur devrait disparaître et être remplacé par une organisation qui se régule lui-même.
Ainsi exemple de réalisation: en terme d’équipe commerciale :
o Arrêter les obligations de reporting/de rendre compte sur les actions commerciales sinon concours de « triche ».
o Par contre transparence sur qui a signé quoi pour encourager tout le monde à faire mieux.
o Plus de prix de vente obligatoire. Juste une grille de calculs qui permet de calculer le prix d’achat avant de réfléchir à sa marge et de fixer son prix de vente
- Le contrôle transversal et holistique.
Importance de mettre en place des règles de gouvernance.
Mise en place d’une culture de feedback mutuel
Ainsi exemple d’intégration des règles de gouvernance dans un système informatique :
Le contrôle est alors fait de Manière organique et autonome. Tout comme les globules blancs qui ont plus de pouvoir en fonction des besoins du corps, les membres d’une organisation humaines peuvent recevoir des droits de vote/… différents en fonction des réalisations positives des collaborateurs qui ont été mesurées par un système informatisé (via DAO : « Decentralized Autonomous Organisation »).

Pour aller plus loin
Avoir un management aligné avec sa nature profonde de dirigeant est clé: « Le bonheur c’est réaliser sa nature profonde « (Spinoza). Il n’y a pas de management idéal par contre il y a un management efficace. En fonction des nouveaux paradigmes, il faut adapter son mode de management pour trouver/garder les collaborateurs dont on a besoin. Chaque entreprise doit également remettre sans arrêt en cause ses certitudes.

Merci à vous pour votre présence et vos nombreuses et enrichissantes interactions.

Liens
LIENS
Flavien CHERVET :
Format TED : https://www.youtube.com/watch?v=Fo2Ln4eY-j4
Format Conférence : https://www.youtube.com/watch?v=Qrc3IGtKKSk

Thierry PICK
https://www.4tempsdumanagement.com › Le-Management-liberant_a6396

Fichiers Télécharger tout

ANNECY.jpg 56,72 KB

Planning

Date Horaire Univers Lieu Salle Adresse Disponible
20/09/2019 08:30 - 10:00 Lac Impérial Palace VERDI B Allée de l'Impérial 74000 Annecy COMPLET
20/09/2019 11:00 - 12:30 Lac Impérial Palace VERDI B Allée de l'Impérial 74000 Annecy COMPLET