Ateliers

L'entreprise à mission, un outil pour relever les défis sociaux et environnementaux du 21ème siècle ?

Regards croisés Lac

Expert(s) : Alain SCHNAPPER, Elisabeth LAVILLE

L'entreprise peut-elle affirmer fortement son rôle sociétal, son statut d'acteur politique et sa volonté de contribuer au Bien Commun et à l'intérêt général ? Des signaux témoignent de bouleversements récents : l'adoption des 17 Objectifs de développement durable du Programme de développement durable à l’horizon 2030, la loi Pacte, les prises de position de Blackrock aux USA sur la question du “purpose” ou encore l’émergence de labels orientés “business for good” comme B Corp… Lors de ce regard croisé, il sera question de présenter ces nouveaux défis sociétaux qui attendent le monde économique. Lors de cet atelier, un adhérent de l'Apm apportera son témoignage de dirigeant. Il sera possible ensuite de construire ensemble autour d’un cas pratique. Alors l’entreprise à mission ? Agissons ensemble pour que cela devienne possible !

Retour à la liste des ateliers

Compte-rendu

Idée #1
La notion d'entreprise à mission, inscrite dans la loi PACTE, est une réponse à une crise que les entreprises connaissent aujourd'hui, crise liée à leur financiarisation laquelle réduit l'intérêt de l'entreprise à celui de l'actionnaire et ne définit qu'un seul but pour celle-ci: la maximisation des profits. Les fondements de l'entreprise à mission (définir une raison d'être, repenser les modes de gouvernance et le management des entreprises, se donner un système d'évaluation des actions concrètes menées dans l'entreprise en relation avec cette mission) permettent, notamment, de repenser la relation du dirigeant avec son actionnaire sur la base de cette mission qui définit aussi l'intérêt de l'entreprise ainsi que de l'ensemble de ses parties prenantes: salariés, clients, actionnaires, territoire.

Idée #2
La loi PACTE est au fond l'un des signes d'un phénomène mondial beaucoup plus global que l'on pourrait nommer: "révolution de l'impact positif dans les entreprises". On pourrait mentionner d'autres signes de cette révolution comme la recherche de nombre d'entreprise qui ne se contentent plus de minimiser leur impact négatif mais au contraire entendent avoir un impact positif (social, sociétal, environnemental); comme la propension de grands groupes à lier leur stratégie aux Objectifs de Développement Durable (Sustainable Development Goals), ou l'émergence de Label de type B CORP. Cette révolution est un changement de paradigme: le LESS BAD (minimisation de l'impact négatif) demeure nécessaire, voire une exigence de la part des consommateurs, clients et salariés, mais n'est plus suffisant. Il s'agit d'incarner désormais le MORE GOOD c'est-à-dire proprement l'impact positif sur nos environnements et parties prenantes, un impact positif qui vient nécessairement retravailler nécessairement nos modèles économiques - car la manière dont je gagne de l'argent ne peux plus être en contradiction avec ce que je proclame.

Idée #3
La question cruciale est désormais la suivante: "combien de temps est-ce que je me donne pour avoir un business model en accord avec ces objectifs environnementaux?". Les deux clés de l'impact positif (ses racines et ses ailes) sont: J’explique à mes salariés, clients, partenaires… quelles va être ma contribution sociétale positive (raison d’être : quel récit?) et l’innovation (comment je le traduis dans mes produits, services et modèle économique pour ne pas en rester qu’au niveau du discours) sachant que l’engagement positif est un facteur de préférence chez les consommateurs et, sans surprise, il joue aussi sur la marque employeur.

Pour aller plus loin

Liens
http://www.utopies.com/fr/initiatives/bcorp
https://www.youtube.com/watch?v=z6ZNHFjHmlQ
https://www.youtube.com/watch?v=pofHaahrjos

Planning

Date Horaire Univers Lieu Salle Adresse Disponible
19/09/2019 17:15 - 18:45 Lac Impérial Palace RAVEL A Allée de l'Impérial 74000 Annecy COMPLET
20/09/2019 08:30 - 10:00 Lac Impérial Palace RAVEL A Allée de l'Impérial 74000 Annecy COMPLET