Ateliers

La nudité : a quoi ça sert ?

Regards croisés Montagne

Expert(s) : Christian MONJOU, Laurent BIBARD

La nudité de l'Homme (entendu génériquement) est beaucoup plus que la seule nudité du corps. A sa naissance, bien qu'étant sous certains aspects déjà lui-même ou elle-même, chacune et chacun est totalement nu de corps et d'âme, sans défense ni préjugé. Laurent Bibard et Christian Monjou au cours de cet atelier nous montreront en quoi le retour à notre originelle nudité nous fait retrouver le sens d'être et d'exister et dans le vide, et sans vertige. Cet atelier conçu comme un regard croisé est une occasion de "mettre l'Homme à nu" …

Retour à la liste des ateliers

Compte-rendu

Idée #1
L’humain fait un strip-tease permanent de ses préjugés (habits) pour retrouver sa nudité originelle (ouverture et questionnement).

Idée #2
Faire et se défaire.
Rien n’est jamais acquis à l’homme, ni sa force, ni sa faiblesse. (Aragon)

Idée #3
Prendre conscience de ce que l’on sait faire.
Nous sommes cette possibilité d’apprendre, de désapprendre et de réapprendre.

Pour aller plus loin
Penser avec Brel - Laurent BIBARD
Philosophie politique - Eric WEIL : “Le premier devoir de l’homme est d’être heureux”

Nous, humains, sommes nus car nous sommes d’une vacuité fondamentale.
Nous naissons nus sans outils (pas de griffes, crics, pelage, becs, carapace… qu’ont les animaux).
Dans le cœur, nous n’avons pas de pré orientation. Nous n’avons pas d’instinct, ni de mémoire. L’éducation nous apprend du savoir-vivre et est indispensable.
Nous sommes ainsi remplis par les normes que nous ingérons. Et, sans préjugés, nous ne pourrions pas vivre. Ces normes que nous incorporons et dont nous en sommes saturés deviennent réflexes et nous habillent.
Pour garder notre vigilance, il faut de nous défaire d’une partie des préjugés acquis et retrouver notre nudité originelle.
S’il n’y a plus rien d'évident, il n’y a plus de vie possible. Mais ne luttons pas contre les préjugés par principe. Le préjugé est la base solide du sol sur lequel nous sommes posés. Si je ne me déguise pas, comment voulez-vous que l’on me reconnaisse ? L’humain a des habits, des rôles, des conventions.
Gardons le sens vertigineux de la question. Puisque nous étions vides, nous sommes tous capables d'être vides et d’aller vers un inconnu total. Mais pas trop ! Socrate ne posait que des questions. Il s’est mis tout nu. Il a été condamné à mort.
L’humanité est une tension entre le vide et une saturation par des préjugés réflexes.

Planning

Date Horaire Univers Lieu Salle Adresse Disponible
20/09/2019 08:30 - 09:50 Montagne Semnoz - Plateau bas Chapiteau n°2 : Herzog - Lachenal Semnoz 74540 Viuz La Chiesaz 13 PLACES
20/09/2019 10:50 - 12:10 Montagne Semnoz - Plateau bas Chapiteau n°2 : Herzog - Lachenal Semnoz 74540 Viuz La Chiesaz 14 PLACES