Prenez vos leçons dans la nature, c’est là qu’est notre futur

On a souvent défini l’entreprise organique en opposition avec l’entreprise mécaniste. Cette dernière est plus figée et a calqué son modèle en s’inspirant du fonctionnement d’une machine. Les relations hiérarchiques y sont formelles.  Dans l’organisation organique, il y a moins de règles et de directives. Les liens hiérarchiques sont plus horizontaux. On dit que l’entreprise organique est plus adaptée aux contextes changeants par nature car l’organisation s’ajuste aux situations avec plus de fluidité que dans l’approche mécaniste.

Mais, on peut aussi revisiter la notion d’entreprise organique pour la rapprocher du vivant et donner une définition différente. L’entreprise organique serait une entreprise qui tenterait de s’inspirer de la nature. Cela pourrait ainsi conduire les entreprises à innover, recruter, fabriquer selon des procédés naturels ou se penser comme un écosystème, biotope à part entière.

Cette inspiration se concrétise dans le biomimétisme qui est une approche interdisciplinaire. Cette approche prend pour modèle la nature afin de relever les défis de développement durable (social, environnemental et économique). Certains experts pensent qu’une entreprise qui se rapprocherait de la nature sous différents concepts pourrait être plus vertueuse.
Alors, jusqu’où l’entreprise peut-elle être biomimétique ?

 
Quelques questions intéressantes que nous explorerons ensemble à Nantes : 
  • Comment une entreprise devient-elle résiliente ?
  • Comment passe-t-on de la tradition à la modernité ? Que faut-il abandonner ? Que faut-il conserver ?
  • Pourquoi toutes les entreprises deviendront des entreprises à mission ?
  • Quels apports de l'observation de la nature au business ?
  • Qu'est ce qu'une entreprise citoyenne ? Que peut elle apporter comme valeur ajoutée ?
  • La fabrication verte est-elle possible ?
Temps de lecture : 1 minute